Recherche

Le 23 novembre 2012, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) va fêter les 20 ans de son installation à Orsay. Inauguré en 1992 et issu du regroupement de plusieurs équipes d’astrophysiciens du LPSP (Verrières-le-Buisson), du CSNSM (Orsay) et de l’ENS (Paris), l’IAS a pour mission de concevoir, de développer et d’exploiter des expériences en astrophysique, installées principalement à bord de missions spatiales.


En combinant deux télescopes parmi les plus performants au monde -- le tout nouveau Atacama Large Millimeter Array (ALMA) et le Very Large Telescope (VLT) de l’Observatoire Européen Austral -- Cinthya Herrera, François Boulanger et Nicole Nesvadba de l’Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay et leur collègue de l’Observatoire de Paris Edith Falgarone ont pu pour la première fois retracer les prémices de la formation d’étoiles dans les galaxies des Antennes.

L'IAS ouvrira ses portes le dimanche 14 octobre de 14h à 18h à l'occasion de la Fête de la Science. En plus d'une exposition de posters et de quelques éléments de patrimoine du laboratoire (expériences spatiales, maquettes), des conférences et des visites de la Station d'Étalonnage (tests et calibrations des instruments spatiaux) seront organisées.

En scrutant la météorite "Paris", une équipe de chercheurs de l'Institut d'Astrophysique Spatiale (IAS, CNRS/Université Paris Sud) a pu mettre en évidence la présence d'éléments organiques similaires à ceux du milieu interstellaire.